Le sommeil : à quoi sert-il ?

 

Selon Li Yu  (un spécialiste  de la dynastie des Qing)  le sommeil permet à l’organisme :

 

  • Reconstituer l’essence (Jing)
  • Nourrir le Qi
  • Renforcer la rate et l’estomac consolider les os et fortifier les tendons

C’est donc un fortifiant naturel : « Cent doses de médicaments, ne valent pas une bonne nuit de sommeil ». Le sommeil prévient aussi les maladies. Selon « Prévention, traitement et guérison des cancers », le manque de repos est source de nombreuses maladies. Donc le manque de sommeil provoque des désordres physiologiques et fonctionnels mais aussi un épuisement des éléments vitaux du corps jusqu’à affaiblir les défenses naturelles d’où l’apparition d’autres maladies.

 

Les facteurs à prendre en compte :
  • L’âge
  • Le rythme de vie
  • La durée nécessaire : varie d’une personne à l’autre entre 5h et 9h.
  • L’activité physique
  • L’alimentation
  • Les perturbations du Shen
  • Les prises médicamenteuses

 

L’insomnie regroupe en MTC : les difficultés d’endormissements, les réveils nocturnes avec difficultés d’endormissement et les réveils très tôt.

 

Les principales causes :

 

  • Les troubles émotionnelles du Shen
  • Les troubles énergétiques d’un ou plusieurs organes, les plus concernés sont le foie et le cœur.

 

La France est le premier consommateur de somnifères.

 

Le sommeil « médicamenté » n’est pas réparateur, la phase profonde dans le cycle du sommeil n’est pas atteinte, or c’est celle-ci qui nous permet de nous régénérer.

 

C’est donc un sommeil artificiel qui à la longue devient épuisant.

 

Conseils :

 

  • Connaitre son corps et ses besoins de sommeil : heure…
  • Oser changer ses habitudes sur 3 mois au moins.
  • Le diner doit être le plus « léger » des 3 repas
  • Le diner doit se prendre au moins 2h avant d’aller se coucher
  • Éviter les activités physiques et le sport le soir qui excitent et conditionnent l’organisme en état yang
  • Prévoir un rituel
  • Chambre fraiche
  • Pas d’écran, d’ondes wifi, téléphone portable dans la chambre.
  • La chambre : épurée, rangée, obscure, bon équilibre du Qi, pas de bureaux et pas de télé…
  • Trouver ses propres outils : bain, respiration, méditation, lecture…

Les trois règles d’or selon les anciens, avant de se coucher : « penser peu, parler peu et manger peu ».

Cet article vous a plu ? Partagez !